top of page

Les bienfaits du shiatsu

Très peu d’études cliniques portant spécifiquement sur le shiatsu ont été publiées jusqu’à maintenant. On l’utilise néanmoins pour soulager plusieurs troubles :

  • rhumatologiques : arthrose, arthrite, lumbago, cervicalgie, torticolis

  • gynécologiques : nausées matinales durant la grossesse, soins post-partum, troubles du cycle menstruel

  • psychologiques : dépression nerveuse, anxiété, angoisse, toxicomanie, troubles sexuels

  • respiratoires : asthme, rhume, sinusite

  • digestifs : colite, constipation, vomissement)

Quelques études ont mis en évidence l’efficacité du shiatsu dans certains cas, celui-ci serait recommandé pour :

Soulager les douleurs lombaires

Dans une étude auprès de 66 sujets souffrant de douleurs lombaires, les résultats ont montré des différences significatives du degré de douleur et d’anxiété avant et après 4 traitements de shiatsu. Les auteurs rapportent que les sujets recommanderaient le shiatsu comme traitement à toute personne souffrant de douleurs lombaires.

Accompagner les individus souffrant de schizophrénie

Une étude portant sur 12 patients schizophrènes hospitalisés en clinique psychiatrique a mis en évidence les effets positifs du Shiatsu sur les symptômes de la schizophrénie ainsi qu’une amélioration des réponses aux différentes grilles d’évaluation de la maladie. Ces améliorations ont été maintenues après une période de 8 semaines.

Lutter contre l’anxiété

Dans la même étude que celle citée précédemment sur les patients souffrants de douleurs lombaire, les chercheurs ont également noté une diminution de l'anxiété des individus après les 4 séances de Shiatsu.

Améliorer la condition des individus placés en soins palliatifs

une étude réalisée sur des individus en soins palliatifs a mis en avant les effets positifs de plusieurs séances de shiatsu sur la condition physique et psychique des individus. Parmi ces effets, les chercheurs ont noté une amélioration des niveaux d'énergie, du contrôle des symptômes, une plus grande relaxation ainsi qu'une réduction de la douleur et une amélioration du bien-être des participants.

Réduire les effets secondaires associés à la chimiothérapie

Dans une étude réalisée en 2007 sur des personnes atteintes de cancer, les résultats ont montré une amélioration des effets secondaires de la chimiothérapie avec notamment une diminution : de la fatigue, des nausées et des vomissements, ainsi qu'une baisse des problèmes buccaux.



4 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page